En tant que parent, il est difficile de ne pas s’investir dans la vie scolaire de notre enfant car nous savons à quel point c’est important pour son avenir.

De notre point de vue, cela n’a aucun sens que nos enfants placent certaines choses avant leur travail.

Comprenez que les enfants ont besoin d’accepter la valeur de bien faire.

Vous trouverez ci-dessous des conseils sur la manière de motiver votre enfant à réussir à l’école.

Gardez avec vos enfants une relation ouverte, respectueuse et positive :

Cela vous permettra d’avoir le plus d’influence auprès d’eux, qui est votre outil le plus précieux. Punir, menacer et manipuler ne vous mènera nulle part et sera préjudiciable à votre relation et à sa motivation.

Vos sentiments d’anxiété, de frustration et de peur sont normaux et compréhensibles. Mais sur-réagir sera inefficace.

N’oubliez pas que votre enfant ne se comporte pas de cette manière dans le but de vous rendre la vie misérable ou parce qu’il est paresseux.

Rappelez-vous que votre travail est de l’aider à apprendre à être responsable. Si vous devenez négatif et faites de cela un problème moral, alors votre enfant pourrait devenir provocant.

Solliciter l’enseignant :

Si les notes et les habitudes de travail de votre enfant ne sont pas à la hauteur, vous pouvez établir un plan en échangeant avec son/ses enseignants.

Cela peut être une attention particulière différents aspects comme la participation, la prise de devoir ou encore l’organisation.

Une fois que votre enfant c’est amélioré, qu’il a terminé son travail et passé en revue ses sujets avant les ECR de math, il est temps pour vous de le laisser.

Prévoir un lieu idéal pour étudier :

Vous devrez peut-être vous asseoir avec votre enfant pendant qu’il travaille ou au moins être à proximité pour l’aider à rester sur la bonne voie.

Il peut avoir besoin d’un endroit calme, loin de ses frères et sœurs. Vous pouvez l’aider à expérimenter mais une fois que vous avez trouvé ce qui fonctionne le mieux, gardez-le à cet endroit.

Vous ne ferez pas son travail pour lui, mais vous devrez toujours garder un œil sur son travail.

Il en va de même si vous faites intervenir un professeur pour des cours de soutien scolaire à Lausanne. Mieux vaut prévoir un endroit calme et isolé propice à la concentration.

Soyez gentil mais ferme :

Faites de votre mieux pour être un parent gentil, serviable, cohérent et ferme, contre les punitifs et le contrôle. Pour chaque interaction négative avec votre enfant, essayez de créer dix interactions positives.

Essayez de le soutenir et de l’encourager au lieu de vous inquiéter. Quand vous commencez à croire que ses notes sont le reflet de vous ou de votre rôle de parent et que vous êtes responsable de son résultat, vous aurez une mauvaise influence et ce sera dommageable et inefficace.