Lorsque nous, étudiants, échouons à un examen, nous avons tendance à penser que c’est la fin du monde. « Je ne vais jamais obtenir mon diplôme» , « Je ne trouverai jamais de travail » sont quelques-unes des idées reçues. Ne désespérez pas pour l’instant. Voici nos conseils pour surmonter la difficile situation d’échec à un examen.

1. Ne paniquez pas !

Paniquer ne vous mènera nulle part. Acceptez le fait qu’il est tout à fait normal que vous échouiez à un examen au cours de votre vie d’étudiant. 

Vous devez savoir deux choses : vous n’êtes pas seul et vous pouvez obtenir une meilleure note. Il ne s’agit plus que d’un obstacle à surmonter et d’une expérience qui vous aidera à mieux réussir l’examen suivant.

2. Prenez le temps de pleurer 

Premier droit officiel de celui qui a échoué à un examen : le droit de faire son deuil !

Vous avez une bonne excuse pour faire une pause et faire quelque chose comme un marathon de votre série télévisée préférée, sortir avec vos amis, boire un peu plus que d’habitude, ou bien oublier votre régime alimentaire et manger tout le chocolat que vous voulez.

Mais n’en faites pas trop ! On ne doit pas pleurer plus de 24 heures : la vie continue et il faut reprendre le train en marche.

3. Mettez les choses en perspective 

Une fois la période de deuil terminée, c’est le bon moment pour tout mettre en perspective. Arrêtez-vous un instant et réfléchissez à ce qui ne va pas. Pensez à ce que vous avez fait et pas fait pendant vos révisions, et demandez-vous: « qu’aurais – je pu faire autrement? » Peut – être que vous devriez essayer différentes façons d’aborder vos sessions d’étude, afin qu’elles deviennent plus agréables et moins lourdes et ennuyeuses. 

Peut-être avez-vous tellement tergiversé que vous n’avez pas abordé les sujets importants. Peut-être avez-vous eu peur de demander de l’aide pour comprendre un problème particulièrement difficile. Ce qui est important ici, c’est d’aller au cœur du problème et de déterminer ce que vous allez faire différemment lorsque vous reprendrez les révisions.

4. Pensez à l’avenir :

Pour éclaircir cette question dans votre esprit, commencez à penser à l’avenir. Soyez stratégique et déterminez quand vous allez reprendre la classe et repasser l’examen à nouveau. Examinez votre plan de révision et décidez ce qui convient le mieux – soit repasser l’examen maintenant si vous le pouvez ou seulement l’année suivante.

5. Obtenez de l’aide si vous en avez besoin 

Ne vous sentez pas gêné de demander de l’aide. C’est une façon de montrer que vous voulez comprendre quelque chose.

Prenez des cours de soutien ou de préparation à un examen, demandez à vos amis d’organiser un groupe d’étude, levez la main en classe lorsque vous êtes confus ou demandez simplement à votre professeur de passer du temps en privé. Nous avons tous besoin d’aide parfois !