Vous êtes-vous déjà demandé «devrais-je apprendre l’allemand ?» Ou «pourquoi apprendre l’allemand ?»

Il y a de nombreuses bonnes raisons d’apprendre à parler allemand.

Vous en doutez ? Voici quelques bonnes raisons d’étudier l’allemand.

Apprendre l’allemand pour gagner de l’argent

Saviez-vous que l’Allemagne est le plus grand partenaire commercial européen avec les États-Unis (et occupe le cinquième rang au classement général) ? L’Allemagne exporte tout, des véhicules aux machines, en passant par les produits chimiques et les métaux.

Si vous souhaitez poursuivre ou renforcer votre carrière dans le domaine des affaires, vous aurez tout intérêt à connaître la langue maternelle de vos partenaires commerciaux allemands.

L’allemand est facile à apprendre pour les anglophones 

Voici un fait peu connu : l’allemand et l’anglais appartiennent au même arbre généalogique des langues. C’est pourquoi l’allemand est facile pour les anglophones.

Contrairement au français, à l’italien et à l’espagnol, qui sont des langues romanes, l’anglais et l’allemand appartiennent à la branche germanique de la famille des langues indo-européennes. Certains mots et expressions allemands sont encore utilisés régulièrement en anglais.

L’anglais a ensuite été influencé par le français, le grec et le latin. De plus, l’anglais est la langue qui ressemble le plus à l’allemand. Pas convaincu ? Regardez des mots tels que Bruder (frère), Wasser (eau) et Freund (ami).

Vous serez surpris par le nombre de mots que vous connaissez déjà si vous choisissez d’apprendre l’allemand en tant que langue étrangère. Si vous parlez anglais et que vous apprenez l’allemand, vous avez un avantage.

L’allemand est la langue la plus parlée dans l’Union européenne

L’allemand est la onzième langue la plus parlée au monde, avec 175 à 200 millions de locuteurs dans le monde. Considérant que l’Allemagne est un pays d’environ 80 millions d’habitants (contre plus de 300 millions aux États-Unis), il n’y a pas de quoi s’en moquer.

Quelque 95 millions de personnes parlent l’allemand comme première langue, ce qui signifie qu’il y a environ autant de personnes parlant l’allemand en deuxième langue que de locuteurs natifs. 

Parlant de locuteurs natifs, l’allemand est la langue maternelle de l’Allemagne, de l’Autriche et une bonne partie de la Suisse. En conséquence, l’allemand compte le plus grand nombre de locuteurs natifs au sein de l’UE. C’est pourquoi, avec l’anglais et le français, l’allemand est une langue officielle de l’Union européenne.

Beaucoup de personnes en Europe centrale et orientale choisissent d’apprendre l’allemand en tant que langue seconde. En dehors de l’UE, c’est la troisième langue étrangère la plus enseignée.